Partagez | 
 

Le règlement et le mode de vie de Beauxbâtons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
directrice de l'académie

Arrivée : 10/01/2014
Hiboux envoyés : 284



MessageSujet: Le règlement et le mode de vie de Beauxbâtons   Ven 21 Mar - 15:40

Le règlement intérieur de l'école
Le respect des règles est une chose primordiale à Beauxbâtons, celui-ci n'est en aucun cas un choix. Le corps professoral ainsi que la direction se sont ainsi entendus sur ces règles à appliquer obligatoirement, et ce depuis bien des années. Les enseignants ainsi que les membres de la Brigade sont ainsi tenus de faire respecter ce règlement.


Le comportement

La violence, le vol et la tricherie sont interdits. Ces cas de figure seront sévèrement sanctionnés. Les fraudes à répétition pourront amener un renvoi temporaire de l'école, ainsi qu'un renvoi définitif si cela se reproduit. L'alcool n'est pas toléré au sein du château, à l'image du tabac qui ne devra être utilisé que dans la cour intérieur de l'école. Les  sortilèges utilisés sur les autres élèves sont strictement interdits, tout comme les objets pouvant être jugés dangereux ou nocifs (matériel moldu y comprit). Une bonne attitude globale est demandée, évitez donc les bousculades ou les rassemblements dans les couloirs. Les membres de la Brigade, présente pour faire régner l'ordre, ne se priveront pas d'intervenir.

Le respect et l'apparence

Le respect d'autrui est essentiel au sein du château. Il n'est pas une règle, mais un devoir. Ce dernier s'applique également à l'entièreté du domaine qui vous ouvre ses portes. Ainsi, les dégradations jugées volontaires engendreront de lourdes répercussions, mesurées quant à la gravité de vos actes. Sachez d'ailleurs que cette règle s'applique également au matériel. La plupart des animaux ne sont, qui plus est, pas admis au sein du château par soucis d'apparence et de propreté. Les animaux de compagnies autorisés à l'école sont les chats, les rongeurs et les serpents de petite taille. Souvenez-vous également qu'il est demandé à tous de respecter l'espace vital attribué à chaque groupe. Pour cela, vous ne pourrez pénétrer dans une salle commune qui n'est pas la vôtre, un sortilège étant prévu à cet effet. De plus, une tenue correcte est exigée dans l'enceinte de l'école, tout comme le respect en lieu public que vous vous devez de suivre. Les échanges affectifs trop conséquents seront donc tout autant prohibés et sanctionnés qu'une apparence négligée.
Les tenues demandées.
Il est demandé à tous de rester dans les tons communs et actuels de l'école, qui ne sont autre que le bleu relativement clair et le bleu marine, couplé à un noir autoritaire. Ainsi, les garçons devront revêtir une chemise bleue claire, une cravate bleue marine et un pantalon noir. Les filles, quant à elles, se devront de porter une chemise bleue claire, associée à une jupe noire et à une cape d'épaules bleue marine. Les jeunes élèves du premier cursus n'ont pas à porter de cravate ou de cape.

Toute autre tenue se verra refusée et sujette à de désagréables répercussions. Les vêtements devront être soigneusement repassés, sans aucun écart aux codes vestimentaires. De même, les chevelures aux couleurs non naturelles, tel qu'une coloration vive, ne sont pas autorisées. Les métamorphomages seront donc priés d'utiliser une couleur dans les normes, sauf changements incontrôlés et brefs.

L'assiduité et le sérieux

L'école doit son prestige et son excellence à son corps professoral mais également à ses élèves. Chaque filière, toute étudiée pour être la plus complète possible, est constituée d'activités et de devoirs propres aux cours qui la concerne. Ainsi, tout les élèves la suivant sont tenus d'y assister et de rendre chaque copie demandée par ses enseignants. Auquel cas, les sanctions seront au goût de ces derniers. Les lieux exclusivement réservés au travail doivent garder leur fonction première, sauf dérogation spéciale signée et délivrée à une personne responsable.

Saint-Crescent

Les sorties au village sorcier ne sont pas à prendre à la légère. Certes, elles riment avec détente et amusement, mais il n'en existe pas moins des règles à prendre en compte. Votre comportement fait honneur à l'école, ainsi, ce dernier se devra d'être irréprochable. Sans quoi, sanctions et restrictions seront au rendez-vous. Les états d'ébriété avancés ne sont pas tolérés au sein de l'école, tout comme vous vous devrez évidemment de garder contenance en publique. Une surveillance constante est demandée aux membres de la Brigade ainsi qu'aux Professeurs accompagnateurs. Les créneaux libres, sans quelconque restrictions - ou presque - ne sont réservés qu'aux élèves les plus méritants.

Les points et récompenses

A Beauxbâtons comme à Poudlard, des points seront attribués aux élèves afin de les récompenser de leur bon comportement ou enlevés à ceux en ayant un mauvais. Les points de chaque élève compteront pour leur classe respectives et un classement sera effectué chaque mois, jusqu'au classement final de fin d'année. Arrivé en juin, les classes les mieux classées auront des récompenses. Celles-ci pourront varier d'année en année. Au cours de l'année, les classes les moins bien classées auront des corvées supplémentaires. Il est à noter qu'arriver en tête du classement est considéré comme un honneur et apporte généralement beaucoup de prestige à la classe concernée. Vous pouvez retrouver le classement mensuel ici.


Le barème des sanctions

Les fautes légères
Bousculade dans les couloirs, attroupements empêchant une bonne circulation au sein du château, jurer dans des lieux publiques, manque de politesse ou de respect aux élèves, tenue incorrecte. (à compléter)
Un minimum de 15 points est retiré.

Les fautes moyennes
Devoir non rendu, manque de respect au corps professoral, violence légère, provocation poussée, oublie volontaire ou non des corvées. (à compléter)
Un minimum de 25 points est retiré, une sanction est attribuée.

Les fautes graves
Violence poussée, non respect des études, accumulation de sanctions ou de fautes légères et moyennes, manque important de respect du règlement. (à compléter)
Un minimum de 40 points est retiré, une corvée et une retenue au minimum est attribués. Un passage dans le bureau d'un professeur ou du directeur est demandé, pouvant débouché sur un renvoi temporaire.


Dernière édition par Madame Desrosiers le Sam 7 Juin - 9:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eximium-patronum.forumactif.com
avatar
directrice de l'académie

Arrivée : 10/01/2014
Hiboux envoyés : 284



MessageSujet: Re: Le règlement et le mode de vie de Beauxbâtons   Ven 21 Mar - 15:41

Le mode de vie de Beauxbâtons
Afin de comprendre comment les élèves vivent quotidiennement à Beauxbâtons, une annexe a été élaborée pour vous l'expliquer au mieux. Cependant, toutes les informations ne se trouve pas ici. Vous pourrez par exemple trouver le système scolaire et les journées types ici. Pensez donc bien à au moins parcourir toutes les annexes pour être sûrs d'avoir toutes les informations.


Arrivée et accueil des élèves
Chaque sorcier et sorcière d’ascendance magique est inscrit(e) dès sa naissance à Beauxbâtons afin d’intégrer le premier cycle d’études (BIEM), les sorciers d’ascendance moldue se voient inscrit sur le Registre Magique dès qu’ils sont détectés par celui-ci lors de la première manifestation de leur magie accidentelle. Pour le premier cas, dès qu’ils atteignent l’âge de cinq ans, un hibou est automatiquement envoyé à leurs familles pour les informer de cette inscription et leur joindre la liste de fournitures dont ils auront besoin pour leur début, ainsi que toutes les informations relatives à leur inscription.
Pour le deuxième cas, le hibou leur est envoyé entre leurs 5 ans et leurs 10 ans, dès les premiers signes de magie et l'élève est suivi d’un membre du personnel de l’école afin de les informer de l’existence du monde de la magie et des règles en vigueur dans celui-ci, en particulier le silence absolu qu’ils doivent tenir quand au lieu d’étude de leur enfant, ainsi que sa nature. Il est également présent pour une plus grande facilité au niveau de l’intégration dans leur nouveau monde, notamment pour leur présenter les endroits principaux de ce dernier et en particulier le lieu où ils pourront acheter leurs fournitures et, si besoin, les y accompagner. Il faut savoir que si votre enfant déclare ses premiers signes de magie en début d’année, deux semaines après la lettre et la présentation du monde magique, il sera invité à démarrer son année directement au lieu d’attendre la rentrée suivante. Des cours de rattrapage lui seront proposés avec un professeur ou l’un de nos élèves plus âgés qui se proposerait afin de combler les possibles lacunes dues à une rentrée tardive.

Les fournitures doivent être achetées avant la rentrée scolaire au village de Saint-Crescent où tout ce qui se trouve sur la liste peut être trouvé. Le village se trouve aux alentours de l’école. Ils peuvent également aller - notamment pour la baguette magique qu'il trouveront dans la boutique de chez Gauthier, père et fils - dans l'Avenue des Ecumes, à Nice. Les étudiants n’ayant pas de moyens suffisants disposeront d’une aide afin d’acquérir le nécessaire. Les écoliers du BIEM ne faisant qu’étudier le monde magique de manière théorique, il leur sera demandé d’attendre leur première année de second cycle (CEAM), soit leurs 11 ans, pour se procurer une baguette magique.


La rentrée a lieu le 1er Septembre de chaque année et est divisée en deux parties distinctes:
La première concerne l’arrivée des enfants du BIEM et commence en début de journée. Étant donné leur jeune âge, ils arrivent en compagnie de leur parents afin de pouvoir s’installer avec leur aide et, pour les plus craintifs ou tout simplement pour les nouveaux élèves, de se familiariser avec ces nouveaux lieux en ayant tout de même une présence rassurante auprès d’eux. Ils arrivent d’abord dans le village de Saint-Crescent où ils sont rassemblés en un groupe. Les parents sont priés de repartir avant le dîner. En ce qui concerne l’arrivée des BIEM nés-moldus, les professeurs ayant apporté la lettre aux familles se présenteront à leur domicile afin de les informer de la suite des évènements, de les rassurer, de leur expliquer précisément ce que va faire leur enfant. Au contraire des parents sorciers, ils ne peuvent pas l'accompagner au vue de leur statut de sang. Les jeunes nés-moldus seront ainsi bien plus encadrés que les autres. Les professeurs les accompagnants seront comme des guides pour eux, afin qu’ils s’adaptent au mieux à leur nouvel environnement et à leur nouveaux camarades. Cet encadrement est valable pour les nouveaux comme pour les anciens élèves nés-moldus et ce jusqu’au passage en CEAM. Une fois récupérés par leur guide, ils sont également emmenés au village et guidés avec les autres enfants jusqu’à l’école par les professeurs.

La seconde partie concerne les étudiants à partir du CEAM. Ceux-ci arrivent en début de soirée. Quand ils rentrent dans leur dernière année de BIEM, des instructions leurs sont données afin de les guider pour leur prochaine rentrée dans le cycle supérieur, entre autre pour les nés-moldus ne possédant pas de cheminée reliée au réseau sorcier, l’endroit magique le plus proche de leur domicile où ils pourront le faire. Ainsi, le premier Septembre, ils arrivent à Saint-Crescent par poudre de Cheminette dans un bâtiment réservé à cet effet où plusieurs cheminées sont disponibles afin d’éviter les problèmes ou les embouteillages de conduits. A partir de là, ils sont réunis en groupe dans le village et sont acheminés à l’école grâce aux calèches tirées par les Abraxans de Beauxbâtons, ces grands chevaux ailés, où ils pourront assister au premier dîner de l’année.


Les corvées
Il faut savoir qu’à Beauxbâtons cours, périodes d’étude ou de détente ne seront pas les seules choses auxquelles vous serez confrontés. Les corvées sont une institution à Beauxbâtons qui a toujours existé. Elles sont présentes pour permettre à tous les étudiants, de toutes les classes sociales et de tous les âges à partir du secondaire d’acquérir une certaine forme de responsabilité, d’autonomie. Que ce soit les Salvages ou les De Chateaubriands, chacun devra mettre sa main à la pâte pour participer à la vie et permettre le bon fonctionnement de l’école. Elles sont ainsi obligatoires et il est à la charge de l’élève de trouver dans son emploi du temps les heures nécessaires afin de les remplir. Il ne sera pas toléré que l’un d’entre eux ne s’attèle pas à ses tâches et ce sans bonne raison, des punitions pouvant tomber pour ceux qui tentent de se défiler. Il est cependant bien entendu que les plus hautes classes ne fourniront pas les mêmes efforts que les plus basses, ainsi à chacune d’entre elles sont associées certaines corvées qui ne bougeront jamais.

De Chateaubriand: Nourrir la manticore de la salle des archives.
Guillory: Ranger la bibliothèque.
Vauquelin: Entretien du parc.
Chastain: Nettoyer les écuries.
Salvage: Nettoyer la volière.

A côté de ces corvées fixes et attribuées à chacune des classes, il existe deux autres sortes de corvées qui changeront tous les mois. En premier lieu, il y a les corvées attribuées seulement aux élèves d’une classe. Et en second lieu, il s’agit de corvées attribuées à toutes les classes, ce qui permet ainsi aux élèves de travailler ensemble en faisant fi de la barrière de la classe sociale. Chaque classe aura donc tous les mois 3 corvées différentes à accomplir, il est attendu des élèves de les effectuer toutes les trois et non se cantonner à une seule sous prétexte qu’elle est plus simple ou plus adéquate à votre niveau social. Bien entendu, il faut que les élèves soient dispersés de façon équitable entre les différentes corvées afin de ne pas se retrouver avec certaines d'entre elles avec trop d'élèves, et d'autre sans personnes pour les accomplir. Sachez que de toutes façons, vous devrez tourner afin de toutes les faire.
Ainsi, tous les débuts de mois seront affichés sur le panneau d’affichage l’attribution de chacune des corvées. Il vous est donc demandé de vérifier régulièrement celui-ci afin de ne pas vous tromper dans les tâches que vous devrez effectuer. Il est bien entendu que si des traces de vandalismes ou de malveillances sont repérées dans les lieux des différentes corvées – nous pensons notamment aux vestiaires de Quidditch, ou encore aux repas, ou aux courriers – une enquête sera menée par la brigade et les surveillants, et les responsables seront sévèrement punis.


Les vacances et congés
L’année scolaire à Beauxbâtons ne ressemble en rien à une année scolaire chez les Moldus. L’établissement prône l’excellence et l’assiduité de chacun, et ne permet que très rarement le relâchement de l’effort. De ce fait, il n’y a aucune période de vacances entre la rentrée et Noël, moment à partir duquel les étudiants pourront profiter de deux semaines de tranquillités. Durant ces deux semaines, il leur est tout à fait possible de rentrer chez eux afin de passer les fêtes dans leur famille, et revenir plus en forme que jamais pour continuer l’année scolaire. Dans le cas contraire, une fête est toujours organisée à l’école pour permettre à ceux restant de profiter malgré tout de cette période festive. La deuxième partie de l’année est souvent vue comme la plus compliquée et la plus soutenue tant au niveau du contenu des cours que du stress de voir les périodes d’examens approcher. Ainsi, il est accordé aux étudiants deux jours de relâche complète (équivalent au Percent chez nous) en Février-Mars durant lesquels les Délégués organisent une fête à l’intention des trois derniers cycles afin que tous puissent se détendre dans la joie, la bonne humeur… Et un minimum de retenue, malgré tout. Également, afin de préparer les examens ayant lieu en Mai-Juin, une semaine de révision est accordée en Avril-Mai durant laquelle il est attendu de chacun le maximum d’assiduité afin de faire honneur à l’excellence de l’établissement.  Autant dire que durant cette semaine, voir un élève bailler aux corneilles dans la cour de l’école n’est pas bon signe… Pour lui. A noter que pour le premier cycle, les écoliers ne sont pas soumis à l’internat complet de leurs aînés. Il leur est en effet possible de rentrer chez eux tous les week end, afin de ne pas être arraché à leur famille pour un temps bien trop long pour leur jeune âge.


Le village et extérieurs de l'école
Certains week end, il est accordé aux étudiants à partir du Second cycle de pouvoir se balader librement dans le village sorcier proche de l’école, Saint-Crescent. Pour le second cycle, plusieurs sorties par mois seront organisées, le week end uniquement, et seront accessibles aux étudiants sur présentation d’un document dument signé par un tuteur légal. Une fois les dix huit ans atteints, c'est-à-dire une fois le troisième cycle commencé, le village sera en accès libre tout les week end sous réserve de passer la nuit au château, sauf en cas d’autorisation spéciale et rarissime. De plus, pour ces mêmes adultes, il leur sera possible – et une nouvelle fois, il faudra une autorisation de l’école ainsi que l'endroit précis où vous vous rendez – de pouvoir sortir de temps en temps du périmètre de l’école, en cas de responsabilités qui leur incomberaient et qui nécessiteraient leur présence en dehors des périodes de pauses. Ce sera néanmoins un privilège dont il ne faudra pas abuser.
A noter également qu’en cas de comportement non conforme à ce que l’on attend de vous, il est tout à fait possible de vous voir privé de visite au village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eximium-patronum.forumactif.com
 

Le règlement et le mode de vie de Beauxbâtons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXIMIUM PATRONUM :: Administration :: Avant-Propos :: Grimoire pour Cracmol-