Partagez | 
 

Les patronus et leur apparition en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
directrice de l'académie

Arrivée : 10/01/2014
Hiboux envoyés : 284



MessageSujet: Les patronus et leur apparition en France   Dim 1 Juin - 20:17

Les patronus et leur apparition en France
Les patronus dans le contexte de J.K. Rowling
Mais qu’est-ce qu’un patronus?
Dans le monde des sorciers, un patronus est une projection astrale qui peut prendre – ou pas – la forme de l’animal qui correspond le plus au sorcier qui jette le sort. Ce sort était à la base fait pour se défendre contre les détraqueurs, ces créatures qui en un seul souffle peuvent être capable de vous faire oublier la notion même de bonheur. Si les patronus sont aussi puissants face aux détraqueurs c’est parce qu’ils représentent la joie, la paix, la lumière, le désir de vivre tandis qu’à l’inverse, les détraqueurs répandent ténèbres et le désespoir sur leur sillage. Accessoirement, un patronus peut également servir à délivrer un message mais qu’on se le dise, ce moyen de communication est très rare et exceptionnel.

Comment faire apparaître un patronus?
Spero Patronum (Expecto Patronum est la version anglaise du sort, faites bien attention). C’est la formule qui permet de faire apparaître un patronus. Mais attention ! Le charme du patronus fait partie des sortilèges les plus compliquées à réaliser et seuls les sorciers extrêmement avancés en sont capables. Il ne suffit d’ailleurs pas de se contenter de prononcer la formule, non, le sorcier doit être capable de penser à un souvenir heureux, son souvenir le plus heureux, et se concentrer dessus sachant que souvent, il aura un détraqueur en face de lui ce qui rend forcément la tâche particulièrement complexe. Bref, vous l’aurez compris, ce n’est pas donné à tout le monde d’être capable de telle prouesse.
Toutefois, pour ceux qui y parviennent, il se peut que tout ce qui sorte de leur baguette soit une sorte de fumée lumineuse. En effet, pour que le patronus puisse prendre une forme « animale » il faut d’autant plus de mental et de persévérance.

Les patronus dans notre contexte
Définition d'un patronus sur Bellum Patronum et Eximium Patronum
Les patronus tels que nous les connaissions ont pris une toute autre dimension aux yeux des sorciers depuis le sort raté du ministère de la magie britannique (lire le contexte de Bellum Patronum). Ils sont devenus ces animaux, matériels et non plus sollicités par un sort, qui sont le reflet de ce que vous êtes au plus profond de vous, comme une petite partie de votre âme. Il n’y a que la mort qui peut vous séparer, ce que vous ressentez, il le ressent et vice versa.

Qui est touché?
Seuls les plus jeunes membres de la population ont été touchés par ce sort et par conséquent, il n’y a qu’eux qui ont pu voir leur patronus apparaître et rester à leurs côtés. Cela semble assez précis, puisque ce ne sont que ceux nés après 1954 qui sont touchés, le sortilège ayant été lancé en décembre 1978. Pour les sorciers les plus jeunes, les premiers signes des patronus s’opèrent lorsque l’enfant utilise ses pouvoirs pour la première fois.

Plus de précisions techniques sur les patronus
Le patronus est considéré comme étant une partie intégrante du sorcier, matérialisé à ses côtés. Il peut donc ressentir tout ce que son sorcier ressent, même si leurs opinions peuvent diverger ainsi que leurs traits de caractère prédominants. Maltraitez votre patronus et cela aura des effets autant sur lui que sur vous. Il peut communiquer avec son sorcier par la pensée et dès le début, il est attaché à lui. Malgré tout ce que le sorcier pourra lui faire subir, son instinct sera de le protéger peu importe le danger. Ils sont étroitement liés, si bien qu'au delà de la douleur physique et émotionnelle qu'ils partagent, une distance supérieure à 3 ou 4 mètres occasionne une douleur insupportable au sorcier et son patronus.

Les patronus peuvent changer de forme entre deux animaux. Il est cependant interdit de prendre des animaux trop gros (éléphant) ou créatures magiques (phénix) ou encore deux patronus exclusivement marins (baleine, dauphin etc…) qui ne pourrait pas évoluer en chair et os aux côtés de votre patronus. Les patronus peuvent également avoir une forme brumeuse, comme lorsque le sortilège est lancé ou faite de chair et d’os, comme un animal normal. Cela cependant dépend du bon vouloir du patronus: il peut passer de l'un à l'autre sans soucis et cela ne dépend pas de l'animal qu'il représente à ce moment. Vous, joueur, pouvez choisir votre patronus, évidemment mais rappelez vous bien que votre personnage n’aura pas le choix, le patronus étant un reflet de ce qu’il est au plus profond de lui. Il n’aura aucun contrôle sur les deux formes que sont patronus peut avoir.

Etant donné la dimension de protecteur que représentent toujours les patronus, des patronus de sorciers distincts pourraient être amenés à se battre entre eux. Il faut cependant garder à l’esprit que cela reste très rare et dans des circonstances spéciales. Il est bien évident que durant le combat, un patronus ne pourra pas mourir, sa vie dépendant de celle de son sorcier. A l’inverse, un patronus meurt automatiquement si son sorcier vient à mourir. Mais que se passe-t-il alors lorsqu'un patronus est battu par un autre ? Il s’effacera momentanément  dans une explosion argentée avant de réapparaître sous sa forme initiale, le tout pouvant durez plusieurs minutes. Mais cela n'est pas à prendre à la légère, en effet, durant le laps de temps où le patronus sera absent, son sorcier ressentira une souffrance incomparable et un manque intense, souvent accompagné d'un sentiment de panique qui ne s’achèvera que lorsque son patronus sera de nouveau à ses côtés. Personne n’échappe à cette règle.

Le patronus de votre personnage peut avoir un prénom et un sexe, ceux-ci ne sont changeables en aucun cas. Il conserve le même sexe même lorsqu'il change de forme et reste la même "personne". Aucun humain excepté son sorcier n’a le droit de toucher son patronus, c’est le pire acte que l’on puisse commettre, ce serais comme violer délibérément une loi, une évidence qui n’est pourtant écrite nulle part. Cependant, des patronus peuvent être amenés à se toucher, sans oublier que le sorcier ressentira la moindre douleur infligée.

L'apparition des patronus en France
En France, l'apparition des patronus n'a pas forcément été vue comme une bonne chose, du moins au départ. Tout d'abord, le fait d'avoir été mêlés indirectement aux affaires britanniques a beaucoup effrayé les sorciers français, qui ont préféré couper tout contact avec le Royaume-Uni. Des tensions ont peu à peu commencé à naître entre la population et le gouvernement dues au manque de réponses apportées face à la situation. Dépassé par les évènements et peu amène à comprendre ce qu'il en était, le Roi Victorin V décida d'abdiquer début 1979 pour céder la place à son fils et successeur direct, Maximillien II. Ce n'est que sous son règne et après de nombreux conseils auprès de son gouvernement pour tenter de comprendre la situation que les choses purent être prises en main. En Juillet 1979, une première vague de recherches fut lancées, afin de comprendre les bases de ces apparitions et c'est en Septembre de cette même année que les premiers cours visant à informer les sorciers touchés par le phénomène furent instaurés à Beauxbâtons. Entre temps, les français eurent le temps de se forger leur propre opinion. Au départ effrayés, ils ne tardèrent pas à adopter ces compagnons, tout comme les britanniques. Mais contrairement à ces derniers, ils y virent une occasion de développer encore plus leur pouvoir et leur emprise sur la France. Lorsque l'intérêt du gouvernement commença à se faire connaître, ce sentiment se renforça et s'accompagna bientôt d'une soif d'en savoir plus. Rassuré par les réactions enfin positive de la population, Maximillien II lança de nouvelles recherches en engageant des chercheurs renommés, afin de découvrir tous les secrets de ces patronus. Lancées depuis seulement six mois, ces nouvelles recherches n'ont encore rien donné d'officiel, du moins, de ce qu'en savent les sorciers de France. Mais il est certain que ceux-ci ont forgé leur propre opinion face à ce phénomène. Ainsi, bien que leur réaction aient pu être semblable à celle des Britanniques au départ, il en est autrement aujourd'hui. Si le gouvernement anglais ne cherche plus à remédier à la situation puisque ces apparitions sont inoffensive et que les sorciers les ont adoptés, les sorciers français, eux, apprennent encore à vivre à leur compagnie. Et au-delà de tout cela, ce phénomène a pris une dimension positive, à un tel point que cela peut être excessif chez certains et qu'on entend souvent parler de signe divin par ces sorciers qui pourtant n'ont jamais eu de véritable religion. Les patronus ont ultimement était perçu comme un signe de supériorité et d'excellence, comme un moyen de défendre leur population contre de nouvelles menaces venant du Royaume-Uni et enfin, comme un nouveau domaine de recherches à exploiter.

Pour des informations supplémentaires n'hésitez pas à cliquer sur ce lien qui vous aidera à vous faire une idée plus précise des patronus, sachant que le contexte s'est inspiré de cette trilogie même si nous avons changé quelques éléments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eximium-patronum.forumactif.com
 

Les patronus et leur apparition en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXIMIUM PATRONUM :: Administration :: Avant-Propos :: Grimoire pour Cracmol-